L’hôtel de Beauté………entre parenthèses

12 mai, journée pourrie, il pleut dehors et sur mes joues, je n’ai pas le moral depuis plusieurs jours, semaines, je pense à mon papa parti trop tôt et surtout avant mon mariage…….Le 12 mai c’est le jour de son anniversaire, alors au lieu de rester enfermée à me morfondre, j’ai pris un RV pour un soin du visage dans un lieu magnifique avec ma meilleure amie, grâce à un site de beauté qui fait des offres très intéressantes (sinon je n’aurai sans doute pas pu me l’offrir).

L’Hôtel de Beauté à Versailles.……rien que le nom, tout un programme……..

hotelUn bâtiment magnifique (vue de nuit)

Ce lieu contemporain est situé à 100 mètres du château de Versailles, dans l’ancien Hôtel des Gabelles construit par Louis XIV au 17ème siècle. Une échappée belle hors du temps, dédiée à la beauté, à l’art et à la performance.

Le goût pour la beauté et l’art que possèdent Odile Finck (Docteur en Pharmacie – HEC) et sa fille Erika  les a inspirées pour créer ce lieu unique dans le Quartier St Louis, au cœur de la Ville Historique de Versailles.

La demeure se scinde en 5 espaces :

  • L’Open Space dédié à la coiffure, à la beauté des mains et des pieds, et au maquillage
  • Les Suites de Beauté, havres de sérénité privatisables pour les soins visage et corps
  • L’étage Performance pour réaliser des protocoles de soins technologiques (cryolipolyse, lumière pulsée, radiofréquence, lipocavitation, acupression, stimulation musculaire…)
  • LEspace Gourmand sous la verrière où déguster des recettes du Roi Soleil
  • La Galerie, concept-store imaginé comme un cabinet de curiosité

Je vous fais visiter puisque j’ai eu l’occasion de profiter de la visite guidée par Erika….

 

Réception (2)

D’abord la réception avec ce charmant monsieur 😉 lol

Concept Store (2)

Avec un accès direct sur le concept store, un accueil, boutique ou se mêlent curiosités, pièces uniques et ou originales, jolies choses, produits de beauté etc….

entrée.PG (2)

Un immense hall d’entrée avec une verrière ou l’on peut par exemple déguster un thé.

Coin fauteuils et oeuvre florale (2)

Un petit coin très déco !

coiffure (2)L’open space coiffure, très chic et très classe !

Salon barbier (2)L’espace homme ou coin barbier, et oui pour une fois ces messieurs ne sont pas laissés de coté.

Soins pieds (2)

Un espace dédié spécialement à nos pieds

Suite de Beauté 101 (2)

Une des suites de beauté

Suite de Beauté Bien être (2)

Une autre……..

20160512_150528 (3)

Encore une autre, toutes plus belles les unes que les autres, avec de la décoration raffinée et à chaque fois de très beaux luminaires et tableaux.

Mon amie et moi avons fait notre soin du visage dans celle-ci, splendide non ?

Suite de Beauté Performance 203 (2)

ours)

Un douillet peignoir et un petit nounours nous y attendaient pour un vrai moment de douceur, de cocooning, entre parenthèses……..

Je ne pourrais pas vous affirmer à 100% que le soin que nous avons fait à eu des effets spectaculaires sur nous car ce soin se pratique surtout en cure, il faudrait donc pouvoir en refaire 2 ou 3. Mais par contre nous avons passé une heure à nous faire  chouchouter et à nous détendre, si bien que nous avons failli nous endormir.

J’ai découvert, par hasard ce lieu magnifique, et j’ai passé un moment délicieux.

J’espère avoir l’occasion d’y retourner, il y a plusieurs soins que j’aimerai tester.

N’hésitez pas à allez sur le site pour y retrouver toutes les informations nécessaires ainsi que les tarifs.

Encore une idée de cadeau pour la fête des mères tiens 😉

Passionnément vôtre…………

 

8 réflexions au sujet de « L’hôtel de Beauté………entre parenthèses »

  1. Magnifique cadre en effet. Je suis allée voir les tarifs pour un soins que je rêve de tester mais je vais garder ma graisse et mes sous et attendre de gagner au loto… 😉 Ah mince ! Pour gagner, il faut jouer. Bon ben je vais attendre que ce soins se démocratise alors :p

  2. Je suis Lionel, copain de lycée du mari d’Odile et kiné depuis …82, ayant toujours voulu embellir les femmes. Dès que j’ai connu Odile, et parce qu’elle savait que je faisais de l' »esthétique sans chirurgie », ayant été formé à Buenos-Aires, une Mecque du domaine, elle m’a franchement cuisiné en profondeur sur les techniques les plus utilisées, les plus éprouvées, et comme elle « en connaissait déjà un rayon », j’ai pu discuter d’égal à égal avec elle, cette surdiplômée bien modeste qui n’étale ni son impressionnant background ni « sa science ». Vivant aux antipodes, je n’ai pu voir l’Hôtel de Beauté que sur internet, et il est vraiment magnifique et très très bien équipé, ce qui ne m’étonne pas. Je ne doute pas de l’évolution permanente vers l’excellence qu’Odile et Erika imprimeront à ce bijou appelé à devenir l’un des sinon le meilleur institut de Paris à court terme. Odile est une étoile. Erika est chanceuse!
    Amitié sincère et respect.
    Lionel à Bali après Nouméa

  3. Je voudrais ajouter plusieurs choses: toutes les sudaméricaines savent que ces techniques donnent de très bons résultats, et je le sais aussi, après sept ans de pratique quotidienne: l’élimination de la cellulite par cryolipolyse et par ultrason à cavitation est vraiment définitive, la seule cellulite y résistant étant celle que l’on trouve sur le ventre de femmes multipares, surtout asiatiques. Un mystère observé aussi par quelques obstétriciens avec qui j’ai abordé le sujet. Et contrairement à la première idée que l’on pourrait avoir, plus la cellulite est dure, organisée, et mieux çà marche. J’ai eu de très spectaculaires résultats sur des capitons bien localisés et bien durs qui désespéraient des championnes de sport. Bien sûr, moins il y a de cellulite, moins il faut de séances. Ce que je veux dire aux femmes, c’est qu’il n’existe rien de plus efficace et que rien de mieux n’a été inventé depuis des années, et que je ne vois pas ce qui pourrait l’être, puisque les limites ne sont pas technologiques mais dûes à la physiologie humaine, conditionnant le taux de triglycérides du sang et l’aptitude à leur catabolyse par le foie. L’Argentine est à la pointe en esthétique, et pourtant « ils » n’ont rien trouvé de mieux depuis des années. Bien sûr, c’est relativement coûteux, mais inoffensif, très confortable, progressif, et comme c’est définitif, il est toujours permis de faire une dizaine de séances quand les éconocroques le permettent, interrompre quelques mois pour remplir le cochonnet, refaire une série, etc…et au bout, le résultat sera là, toujours. Ne vous découragez jamais, insistez, on n’a pas encore inventé le traitement express genre cabine d’essayage d’où l’on ressortirait sans cellulite. Je vous le garantis: çà fonctionne très très bien, à tous les coups.
    La radiofréquence, qui a remplacé un laser, ne donne pas de résultat définitif, mais les cures étant courtes, ce n’est vraiment pas un souci. Quelques séances au départ, puis une d’entretien par trimestre, permettent un joli résultat sur une année environ. L’intérêt de ce traitement, qui retend la peau par rétraction du collagène du derme, est qu’il donne un coup de fouet au métabolisme de la peau, stimulant aussi bien son oxygénation et sa nutrition que l’évacuation des toxines et des graisses. J’ai pu voir çà au microscope électronique, c’était surprenant !
    Le traitement est un petit peu coûteux, à cause du prix du matériel high-tech, mais confortable, sans risque d’échec ni de ratage, et en fait, si vous faites le compte de vos dépenses en cosmétiques à l’effet… »douteux »…ce n’est pas très cher.
    J’ai vu qu’Odile et Erika proposent aussi du modelage par ondes. Ces traitements font fureur en Amérique du Sud! Ils permettent en quelques petites semaines de « faire des fesses de brésilienne », hautes et rondes. Qu’il suffit ensuite d’entretenir par du saut à la corde (couettes recommandées!) et éventuellement quelques séances successives de temps en temps, quand on sent que « çà se ramollit ». Je le fais en ce moment à mon assistante (indonésienne, trois gosses, donc pas naturellement dotée), et comme elle commence à sentir qu’elle s’assied sur « quelque chose ressemblant à un coussin », elle est toute heureuse et vient désormais travailler en robe moulante!
    Seul inconvénient de ce traitement: nécessité de faire des séances rapprochées, mais qui n’ont pas besoin d’être longues. Des études récentes ont montré que ces ondes sont si puissantes, bien qu’indolores dès la première séance et même presqu’imperceptibles après la dixième (« Lionel ? Tu es sûr qu’il marche bien ton appareil? » me demandent-elles parfois…lol), que deux fois dix minutes avec deux types d’ondes suffisent à tirer le maximum des muscles visés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *